Louis Auzoux (1797-1880)

Né en 1797 à Saint Aubin d'Escroville près du Neubourg, et décédé à Paris en 1880, le Docteur Auzoux orienta très tôt ses recherches vers la réalisation de modèles d'anatomie démontables pour illustrer de manière préférable l'anatomie du corps humain. Désireux de mettre à disposition des Facultés de médecine des sujets propres et clairs, il mit au point une technique de fabrication de ces modèles à partir de carton pâte. En 1822, le Docteur Auzoux présente à l'Académie Royale de Médecine son premier modèle. Dès 1824, à la suite du rapport favorable de l'Académie Royale de Médecine, il reçoit sa première commande officielle émanant du Ministère de l'Intérieur. En 1825, il fabrique son premier Ecorché qu'il soumet à l'Académie des Sciences. En 1828, il commence la production en série, dans son village natal avec près de 50 ouvriers. Enfin, c'est après cinq années de travail, en 1830, que le Docteur Auzoux réalise son Grand Ecorché à partir duquel on fabriqua des modèles vendus dans le monde entier, pendant plus de 150 ans.
Dès 1845, il réalise deux petits modèles complets humains de tailles encore plus réduites pour que l'étude de l'anatomie par la méthode Auzoux devienne plus abordable économiquement.
Le Docteur Auzoux était très connu dans le monde; il fut reçu successivement par le Roi d'Angleterre, le Tsar de Russie, le pape de l'Epoque qui lui fit rentrer un Grand Ecorché au Vatican, Don Pedro, l'Empereur du Brésil. Petit à petit, le Docteur Auzoux s'est intéressé aux animaux, à la faune et la flore. Il a par exemple créé un Ecorché de cheval. Et des modèles botaniques.

 

Collections présentes au Muséum de Grenoble : 

34 modèles anatomiques botaniques

 

Publications :

 

Pour en savoir plus :