Arthur Bordier (1841-1910)

 

 


Né le 3 mai 1841 à Saint-Calais (Sarthe), docteur en médecine et chef de clinique, ce disciple de Broca est membre de la Société d’Anthropologie de Paris dont il est président en 1892. Il est nommé directeur de l’Ecole de Médecine de Grenoble en 1894, année où il fonde la Société dauphinoise d’Ethnologie et d’Anthropologie. En 1902, Arthur Bordier devient directeur du Bureau d’Hygiène de la Ville de Grenoble, poste qu’il occupe jusqu’à son décès, survenu le 17 février 1910.


Avec Hippolyte Müller – lui-même bibliothécaire de l’Ecole de Médecine – ils constituent au sein de l’établissement, selon des modalités pour l’instant mal documentées, une collection d’ethnologie extra-européenne. Il n’est pas impossible qu’une partie des pièces rassemblées à l’Ecole proviennent d’une donation de Bordier lui-même. En 1955, dans des conditions là encore mal connues, ces collections – en totalité ou non – sont sauvées de la destruction par Maurice Breistroffer, alors conservateur du Muséum de Grenoble. Elles y sont toujours conservées.