BOTANIQUE

 L’Herbier du Muséum

Un des deux volumes de l’herbier relié transmis par Dominique Villars (1745-1814) à son élève Simon-Jude Honnorat (1783-1852) et très certainement réalisé par l’abbé Dominique Chaix.

L'existence d'un herbier au sein du Cabinet d'Histoire Naturelle est avérée depuis 1801, avec parmi les plus anciennes parts, celles de Pierre Liottard, botaniste grenoblois (1728-1796).

 

La collection comprend aujourd'hui principalement des herbiers mais aussi quelques collections spécifiques réduites : bois du monde, fruits secs, champignons en alcool, ainsi qu'un ensemble de modèles anatomiques botaniques.

 

Cet Herbier comprend près de deux cents collections différentes, de tailles très diverses, dont des collections de références sur le plan scientifique (présence de spécimens de référence ou « types »), des collections historiques, des collections de références régionales.

 

Environ 300 000 parts d'herbier (une part étant constituée d'un ou plusieurs spécimens séchés  et d'une étiquette mentionnant les données comme le nom scientifique, la date et le lieu de collecte, le nom du collecteur...) sont rassemblées au sein de la réserve de botanique.

 

 

Certains de ces herbiers ont été réalisés par des botanistes illustres, tels que Dominique Villars, Casimir Arvet-Touvet... Le fonds documentaire associé (manuscrits, flores, correspondance...) lui confère une valeur exceptionnelle.

 

Ces herbiers couvrent surtout le secteur des Alpes françaises et le secteur Rhône-Alpes, mais aussi le reste de la France.

 

Les végétaux présents sont principalement des Trachéophytes (plantes dites « supérieures »). Les bryophytes (les « mousses »), les algues et les champignons, dont les lichens, sont en plus petit nombre.

Programme de mise en ligne

Pour le moment, seuls les herbiers de Dominique Villars sont mis en ligne. Il s'agit de l'herbier de trachéophytes, l'herbier de bryophytes et l'herbier de l'histoire des plantes de la grande Chartreuse de 1775.

Viendront ensuite  progressivement les types nomenclaturaux (en plus de ceux de l'herbier Villars) de l'herbier du Muséum et certaines collections spécifiques.

La recherche de données, de spécimens particuliers ou de toute autre nature doit donc se faire en contactant le chargé des collections botaniques, qui veillera à transmettre les informations les plus complétes possibles.

 

Ces collections constituent un patrimoine historique, mais aussi un outil scientifique toujours d'actualité pour décrire et classer les espèces végétales, rédiger des flores, étudier l'évolution de leur répartition et de leurs populations...

 

Le document téléchargeable ci-dessous, permet de découvrir plus en détail les collections, leur histoire, leurs intérêts, les botanistes qui les ont rassemblées.

 

 

Planche de l'herbier en liasses attribué à Pierre Liottard (1728-1796)

Parts de l’herbier en liasses de Pierre Liottard (1728-1796).

 A consulter et télécharger : Catalogue des différents herbiers du Muséum