Simon-Jude Honnorat (1783-1852)

Simon-Jude Honnorat fut médecin, naturaliste et philologue. Il naît à Allos (Alpes-de-Haute-Provence) le 3 avril 1783 et meurt à Digne (Alpes-de-Haute-Provence) le 31 juillet 1852. En 1801, il étudie la médecine à Grenoble sous la direction de Dominique Villars, dont il gagne l'estime et la confiance. Villars lui donne même un herbier de 1300 espèces, très certainement réalisé par l'abbé Dominique Chaix. En 1807 il est reçu docteur en médecine de la Faculté de Paris et revient en Provence à l'Hôpital de Digne très exactement. L'entomologie, la paléontologie et la botanique sont ses domaines de prédilection. Il compose au cours de ses nombreuses excursions un fabuleux cabinet d'histoire naturelle et est membre de plusieurs sociétés savantes comme la Société des sciences physiques et naturelles de Paris.

 

Collections présentes au Muséum de Grenoble : 

un herbier relié de monocotylédones (377 parts)

 

Publications :

Ses principales publications demeurent : - 1832 - Catalogue des plantes de Provence. Ann. Sci. Industr. Midi France. - 1846-1847 - Le Dictionnaire provençal-français ou Dictionnaire de la langue d'oc ancienne et moderne. Digne, Repos.

Pour en savoir plus :